Pomme de terre

soleil20x20-t Exposition : Soleil fleur20x20-t Floraison : Juin-Août
temperature20x20-t Rusticité : Craint le gel culture20x20-t Mode de Culture  : Annuelle
ph20x20-t Sol / Terrain  : Léger et riche recolte20x20-t Récolte : Juin à Novembre
feuille20x20-t Feuillage : Caduque multiplication20x20-t Multiplication : Turbercules
hauteur20x20-t Taille : 50 cm à 1 m graines20x20-t
Produire ses Graines : Oui
densite20x20-t Densité : 30 cm flocon20x20-t Conservation  : Oui
nom20x20-t Nom latin : Solanum tuberosum utilisation20x20-t Utilisation : Feuilles, Fleurs, Bulbes

Autres noms  : Patate

La Pomme de terre appartient à la famille des Solanacées et au genre Solanum, qui comprend plusieurs espèces tubérifères. Elle est originaire de la cordillère des Andes dans le sud-ouest de l’Amérique du Sud. Son utilisation remonte à environ 8 000 ans. Elle fût introduite en Europe vers la fin du XVIe siècle.

Les pommes de terre sont classées en 4 catégories en fonction de leur qualité culinaire (selon un accord international). Les critères évalués sont : comportement à la cuisson, consistance de la chair, farinosité, humidité et granulation.
A : Pommes de terre à salade – chair ferme
B : Pommes de terre que l’on utilise pour la cuisson vapeur ou à l’eau, frites, purée
C : Pommes de terre farineuse : purée et cuisson au four
D : Pommes de terre très farineuse souvent impropre à la consommation humaine

Dans mon petit jardin, j’ai créé une Tour à Pommes de terre. Le résultat de cette première expérience, sera connu première quinzaine d’août (2016) :  Je vous présente, ici, ma Tour à Pommes de terre…

Culture/Entretien

La multiplication des pommes de terre peut se faire avec les graines récoltées. Cette méthode est utilisée pour faire des croisements en vue de sélectionner de nouveaux types de Pommes de terre.

Plus généralement, la culture de Pommes de terre se fait en plantant, directement en terre, des tubercules germés. Pour faire germer les pommes de terre disposez les à la lumière dans un endroit ventilé et sec à 10-15°C, elles germeront en 4 à 6 semaines.

Les tiges aériennes donnent le feuillage de la plante, les tiges souterraines sont des stolons. C’est la phase de croissance végétative.

Au bout d’un certain temps, variable selon la variété et l’environnement, les extrémités des stolons se renflent pour former en une ou deux semaines les ébauches de tubercules. C’est la phase de tubérisation qui se prolonge jusqu’à la mort de la plante par la phase de grossissement.

Pendant une longue période, les tubercules sont incapables de germer. C’est le repos végétatif. C’est le cas de nombreuses graines d’autres plantes.

La tubérisation dépend de la variété et aussi de la température (surtout nocturne) et de la longueur du jour. Chaque variété possède une réaction à la photopériode qui lui est propre. C’est pour cette raison qu’il y a des pommes de terre dites tardives et des pommes de terres dites hâtive ou semi-hâtives.

Il est impossible de savoir, en observant la partie aérienne de la plante quand commence la turberisation…

Il faut planter les tubercules quand les germes sont suffisamment développés mais pas trop. Il faut que tous les germes du tubercule démarrent et ne soient pas trop grands. Plantés trop tôt, la croissance de la plante sera lente. Plantés trop tard : plante chétive et système foliaire peu développé avec une capacité de production nettement diminuée.

La plus grande vigueur végétative de la plante correspond à ce stade de germination avec des germes de 2 à 3 cm.

Plantation dans une zone ameublie sur 15 à 20 cm de profondeur. Espacer les plants de 30 à 40 cm et à laisser 60 cm entre les rangs. 

Il est important de ne pas planter vos plants de pomme de terre trop tôt. Le sol doit être bien ressuyé et assez réchauffé en profondeur (à partir de 10 °C). Les gelées ne doivent plus être à craindre. On dit qu’il faut planter quand le lilas est en fleurs courant avril.

– la plupart des variétés tardives doivent être plantées tôt : fin mars-début avril ;
– les variétés hâtives et demi-hâtives peuvent être plantées plus tard, pendant la deuxième quinzaine d’avril.

Environ 2 semaines après la plantation des tubercules,  lorsque les feuilles de vos plants sortent de terre à 20 cm de haut, on procède à un buttage qui permets aux stolons de se développer et de produire plus de tubercules et également aux tubercules produits de ne pas verdire car ils seraient alors toxiques. Il convient de renouveler ce buttage durant toute la période d’élongation de la végétation.

Afin d’éviter le développement des maladies, et pour ne pas fatiguer le sol, il est recommandé de ne pas cultiver de pommes de terre deux années de suite au même endroit. Il est également préférable de ne pas les cultiver après des cultures de tomates ou d’aubergines.

Pour plus de détails sur la croissance d’un plant de Pommes de terre, vous pouvez consulter la page du Cercle Royal horticole d’Antoing sur la Pomme de terre…

Taille/Récolte

Afin d’éviter à la plante de « gaspiller » son énergie à la formation des graines, je supprime les hampes florales dés qu’elles apparaissent.

Les variétés précoces, plantées en mars, peuvent être récoltées dès le mois de juin. Il faudra attendre jusqu’en octobre pour la récolte des variétés dites tardives.

Les Pommes de terre dites « primeurs » doivent être récoltées avant leur maturité au moment de la floraison. Les qualités gustatives exceptionnelles compensent le fait qu’elles ne peuvent pas se conserver très longtemps.

Les Pommes de terre de conservation se récoltent lorsque les feuilles des plants sont complètement fanées ou deux semaines plus tard.

Privilégiez un arrachage par temps sec. Il suffit alors de soulever chaque pied avec une fourche bêche en faisant attention à ne pas blesser les tubercules. Les tubercules abîmés lors de l’arrachage devront être consommés rapidement, ils ne pourront pas se conserver. Il est conseillez de laisser sécher quelques heures les pommes de terre juste récoltées avant de les mettre à l’abri dans un local aéré, sec et à l’abri de la lumière.

Produire les graines

Pour produire les graines, on laisse les plantes fleurir. Lorsque la fleur fane, il se forme des petits fruits (toxiques) dans lesquels sont stockées les graines. Elles sont récupérées, nettoyées et séchées. Les semis offrent la possibilité de croiser différents types de pommes de terre en vue de sélectionner de nouvelles plantes.

Utilisation/Conservation

Vous pouvez placer vos pommes de terre dans des cageots de bois en les recouvrant de paille. Attention à bien les mettre dans le noir pour éviter qu’elles ne germent, à une température comprise 8 à 10°C environ.

Eviter d’entreposer les Pommes de terre à côté d’oignons. Cela risquerait de les faire pourrir.

Plantes amies

Les pommes de terre apprécient de se trouver à proximité des oignons et haricots. 

Associations à éviter

Il convient d’éviter de cultiver les pommes de terre à côté de courges et de concombres.

Attention : Les feuilles, les pelures, les fruits non mûrs, les germes et les tubercules germés contiennent  de la solamine, qui est un produit toxique. Les pommes de terre qui sont restées au soleil et ont verdi en contiennent également. La cuisson atténue la toxicité par élimination de la solanine dans l’eau de cuisson (qui devient à son tour toxique !) Cliquer pour en savoir plus sur le site d’un Centre antipoison animal…

 

Description du Produit

soleil20x20-t Exposition : Soleil fleur20x20-t Floraison : Juin-Août
temperature20x20-t Rusticité : Craint le gel culture20x20-t Mode de Culture  : Annuelle
ph20x20-t Sol / Terrain  : Léger et riche recolte20x20-t Récolte : Juin à Novembre
feuille20x20-t Feuillage : Caduque multiplication20x20-t Multiplication : Turbercules
hauteur20x20-t Taille : 50 cm à 1 m graines20x20-t
Produire ses Graines : Oui
densite20x20-t Densité : 30 cm flocon20x20-t Conservation  : Oui
nom20x20-t Nom latin : Solanum tuberosum utilisation20x20-t Utilisation : Feuilles, Fleurs, Bulbes

Autres noms  : Patate

La Pomme de terre appartient à la famille des Solanacées et au genre Solanum, qui comprend plusieurs espèces tubérifères. Elle est originaire de la cordillère des Andes dans le sud-ouest de l’Amérique du Sud. Son utilisation remonte à environ 8 000 ans. Elle fût introduite en Europe vers la fin du XVIe siècle.

Les pommes de terre sont classées en 4 catégories en fonction de leur qualité culinaire (selon un accord international). Les critères évalués sont : comportement à la cuisson, consistance de la chair, farinosité, humidité et granulation.
A : Pommes de terre à salade – chair ferme
B : Pommes de terre que l’on utilise pour la cuisson vapeur ou à l’eau, frites, purée
C : Pommes de terre farineuse : purée et cuisson au four
D : Pommes de terre très farineuse souvent impropre à la consommation humaine

Dans mon petit jardin, j’ai créé une Tour à Pommes de terre. Le résultat de cette première expérience, sera connu première quinzaine d’août (2016) :  Je vous présente, ici, ma Tour à Pommes de terre…

Culture/Entretien

La multiplication des pommes de terre peut se faire avec les graines récoltées. Cette méthode est utilisée pour faire des croisements en vue de sélectionner de nouveaux types de Pommes de terre.

Plus généralement, la culture de Pommes de terre se fait en plantant, directement en terre, des tubercules germés. Pour faire germer les pommes de terre disposez les à la lumière dans un endroit ventilé et sec à 10-15°C, elles germeront en 4 à 6 semaines.

Les tiges aériennes donnent le feuillage de la plante, les tiges souterraines sont des stolons. C’est la phase de croissance végétative.

Au bout d’un certain temps, variable selon la variété et l’environnement, les extrémités des stolons se renflent pour former en une ou deux semaines les ébauches de tubercules. C’est la phase de tubérisation qui se prolonge jusqu’à la mort de la plante par la phase de grossissement.

Pendant une longue période, les tubercules sont incapables de germer. C’est le repos végétatif. C’est le cas de nombreuses graines d’autres plantes.

La tubérisation dépend de la variété et aussi de la température (surtout nocturne) et de la longueur du jour. Chaque variété possède une réaction à la photopériode qui lui est propre. C’est pour cette raison qu’il y a des pommes de terre dites tardives et des pommes de terres dites hâtive ou semi-hâtives.

Il est impossible de savoir, en observant la partie aérienne de la plante quand commence la turberisation…

Il faut planter les tubercules quand les germes sont suffisamment développés mais pas trop. Il faut que tous les germes du tubercule démarrent et ne soient pas trop grands. Plantés trop tôt, la croissance de la plante sera lente. Plantés trop tard : plante chétive et système foliaire peu développé avec une capacité de production nettement diminuée.

La plus grande vigueur végétative de la plante correspond à ce stade de germination avec des germes de 2 à 3 cm.

Plantation dans une zone ameublie sur 15 à 20 cm de profondeur. Espacer les plants de 30 à 40 cm et à laisser 60 cm entre les rangs. 

Il est important de ne pas planter vos plants de pomme de terre trop tôt. Le sol doit être bien ressuyé et assez réchauffé en profondeur (à partir de 10 °C). Les gelées ne doivent plus être à craindre. On dit qu’il faut planter quand le lilas est en fleurs courant avril.

– la plupart des variétés tardives doivent être plantées tôt : fin mars-début avril ;
– les variétés hâtives et demi-hâtives peuvent être plantées plus tard, pendant la deuxième quinzaine d’avril.

Environ 2 semaines après la plantation des tubercules,  lorsque les feuilles de vos plants sortent de terre à 20 cm de haut, on procède à un buttage qui permets aux stolons de se développer et de produire plus de tubercules et également aux tubercules produits de ne pas verdire car ils seraient alors toxiques. Il convient de renouveler ce buttage durant toute la période d’élongation de la végétation.

Afin d’éviter le développement des maladies, et pour ne pas fatiguer le sol, il est recommandé de ne pas cultiver de pommes de terre deux années de suite au même endroit. Il est également préférable de ne pas les cultiver après des cultures de tomates ou d’aubergines.

Pour plus de détails sur la croissance d’un plant de Pommes de terre, vous pouvez consulter la page du Cercle Royal horticole d’Antoing sur la Pomme de terre…

Taille/Récolte

Afin d’éviter à la plante de « gaspiller » son énergie à la formation des graines, je supprime les hampes florales dés qu’elles apparaissent.

Les variétés précoces, plantées en mars, peuvent être récoltées dès le mois de juin. Il faudra attendre jusqu’en octobre pour la récolte des variétés dites tardives.

Les Pommes de terre dites « primeurs » doivent être récoltées avant leur maturité au moment de la floraison. Les qualités gustatives exceptionnelles compensent le fait qu’elles ne peuvent pas se conserver très longtemps.

Les Pommes de terre de conservation se récoltent lorsque les feuilles des plants sont complètement fanées ou deux semaines plus tard.

Privilégiez un arrachage par temps sec. Il suffit alors de soulever chaque pied avec une fourche bêche en faisant attention à ne pas blesser les tubercules. Les tubercules abîmés lors de l’arrachage devront être consommés rapidement, ils ne pourront pas se conserver. Il est conseillez de laisser sécher quelques heures les pommes de terre juste récoltées avant de les mettre à l’abri dans un local aéré, sec et à l’abri de la lumière.

Produire les graines

Pour produire les graines, on laisse les plantes fleurir. Lorsque la fleur fane, il se forme des petits fruits (toxiques) dans lesquels sont stockées les graines. Elles sont récupérées, nettoyées et séchées. Les semis offrent la possibilité de croiser différents types de pommes de terre en vue de sélectionner de nouvelles plantes.

Utilisation/Conservation

Vous pouvez placer vos pommes de terre dans des cageots de bois en les recouvrant de paille. Attention à bien les mettre dans le noir pour éviter qu’elles ne germent, à une température comprise 8 à 10°C environ.

Eviter d’entreposer les Pommes de terre à côté d’oignons. Cela risquerait de les faire pourrir.

Plantes amies

Les pommes de terre apprécient de se trouver à proximité des oignons et haricots. 

Associations à éviter

Il convient d’éviter de cultiver les pommes de terre à côté de courges et de concombres.

Attention : Les feuilles, les pelures, les fruits non mûrs, les germes et les tubercules germés contiennent  de la solamine, qui est un produit toxique. Les pommes de terre qui sont restées au soleil et ont verdi en contiennent également. La cuisson atténue la toxicité par élimination de la solanine dans l’eau de cuisson (qui devient à son tour toxique !) Cliquer pour en savoir plus sur le site d’un Centre antipoison animal…

 

Informations complémentaires

Famille

Couleur

,